Quels problèmes pouvez-vous rencontrer dans un crédit automobile ?

Pendant la demande

La crainte des consommateurs est de voir sa demande de crédit automobile refusée. C’est encore un doute lointain car pendant tout le trajet, vous pouvez rencontrer des problèmes. Pendant la recherche, vous pouvez avoir du mal à trouver le prêteur qui fera votre bonheur. Si vous avez des soucis de dette ou que votre taux d’endettement plafonne, c’est un problème de trouver un prêteur. Ensuite, dans le regroupement des pièces de votre dossier, l’attente est longue. Là encore, vous pouvez avoir beaucoup de problèmes. Les papiers administratifs et les avals administratifs sont difficiles à obtenir. Il faut aller dans tel département, ensuite faire signer chez telle personne. Vous pouvez faire des kilomètres et des heures ou même des jours d’attente avant de réunir votre dossier. Si en plus vous avez égaré une pièce originale, c’est le comble. Dans les pires situations, votre pièce ne sera pas acceptée par l’administration responsable ou par le prêteur. Au moindre défaut de vos pièces justificatives, vous aurez un problème dans votre dossier. Ce sont des problèmes surmontables mais qui prendront un peu de temps. Viens ensuite la négociation. Si vous avez fait des comptes avant la négociation et que ce n’est pas le tarif convenu à la fin, financièrement, vous déboursez un peu plus. Il ne faut pas prendre tout au hasard quand on traite une demande de crédit automobile. Pour l’automobile, assurez-vous d’obtenir une promesse de vente de la part du vendeur pour ne pas faire un dépassement de budget et pour obtenir la voiture que vous vouliez. Le dernier problème irrévocable dans une demande de crédit automobile est le refus du crédit. C’est une décision sans appel sauf si vous vous libérez d’une dette pour un remboursement plus aisé.

Après l’obtention

Les problèmes ne s’arrêteront pas au niveau de la demande du crédit automobile. Après l’acquisition du véhicule, c’est surtout des problèmes financiers. Si le paiement se passe bien, il n’y aura pas de problème. Mais dans le cas contraire, vous pouvez tomber de haut. Si vous manquez un ou deux paiements, vous aurez des intérêts de retard. Faites attention, ils sont chers ces intérêts. Si vous avez plus de deux mois de retard, les ennuis commenceront. Vous pouvez obtenir un avis de paiement effectif. Dans ce cas, vous devez payer la totalité du montant restant. Si vous ne pouvez pas le payer, vous serez fichés parmi les mauvais payeurs. Ce n’est pas un conte, le fichier existe et toutes les personnes endettées y sont listées. Cette liste est parcourue par tous les prêteurs pour vérifier la situation de chaque consommateur avant de lui accorder un crédit. Si vous êtes dans la liste, vous n’aurez aucun crédit avant de vous être acquitté de vos dettes. Si vous avez des dettes non payées et qu’elles sont nombreuses, vous serez classés avec les interdits bancaires. Les problèmes financiers sont les plus durs à surmonter. Alors avant toute souscription, faites le maximum d’analyse de votre situation et ne forcez rien. Vous pouvez aussi faire des épargnes pour éviter tous ces problèmes.

Le prêt automobile des organismes de crédit

Les organismes de crédit

Les organismes de crédit font partie de ceux qui proposent le service de prêt automobile. Ce sont des sociétés qui se spécialisent dans les prêts. Les banques font du crédit mais ce sont aussi des lieux de dépôt, c’est-à-dire que vous pouvez faire des transactions. Les organismes de crédit sont seulement pour le crédit. Ils n’hébergent pas de liquidités. Vous ne pouvez pas mettre de l’argent ni retirer de l’argent. Ce sont seulement des lieux pour emprunter de l’argent comme les microcrédits. Les organismes de crédits sont évidemment en concurrence avec tous les autres prêteurs de fonds. Ils sont très « in », car leurs tarifs sont intéressants. Ils peuvent se permettre de rabaisser le taux d’intérêt grâce à leur spécialisation dans le secteur. Ils se focalisent donc sur les crédits seulement. Chez eux, un crédit automobile est plus ou moins souple. Vous pouvez demander un crédit pour une voiture. Vous pouvez aussi faire la demande pour son assurance. Dans un organisme, vous pouvez demander des renseignements auprès des conseillers. Ils sont là pour guider les emprunteurs dans leur démarche administrative. Ils donnent aussi des conseils pour le crédit à adopter par rapport à la situation financière. Dans la plupart des cas, ces organismes sont des succursales des banques. Ce sont les banques qui les financent et ils sont rattachés. Mais il y a des organismes de crédit indépendants. Dans les deux cas, la concurrence est toujours visible entre eux. Les organismes ne proposent jamais les mêmes tarifs que les banques avec qui ils sont rattachés. Ils sont indépendants sur ce point de vue. Les organismes ont aussi leurs sites internet. Vous pouvez faire une souscription en ligne et demander conseil par téléphone.

Le crédit automobile

Le crédit automobile proposé chez les organismes de crédit peut être un crédit automobile, un prêt personnel automobile, un crédit automobile jeune, un crédit automobile étudiant, un crédit automobile écologique, etc. vous pouvez trouver toutes sortes de crédits automobiles. Les taux sont différents ainsi que les avantages. Les autres tarifs aussi comme les frais de dossiers et autres commissions. Les organismes de crédit suivent la loi sur les crédits automobiles. Ils respectent les mentions obligatoires dans les contrats. Ils communiquent le TEG aux emprunteurs. Leur tarif est négociable. Ils appliquent aussi les 10 jours de réflexion et ne font aucune poursuite suite à une rétractation. Ils remboursent l’emprunteur si la voiture acquise est remise au vendeur avec un crédit affecté. Toutes les règles qui s’appliquent aux prêteurs de crédit automobile sont appliquées aux organismes de crédit. Ils appliquent leur tarif mais doivent aussi respecter le plafond instauré par la loi du crédit à la consommation. Chaque prêteur a sa propre arme pour la concurrence. Les organismes ont quelques avantages à leur compte. C’est pour cela qu’ils gravissent les échelons et deviennent de plus en plus appréciés par les consommateurs. Si vous voulez emprunter chez ces organismes, n’oubliez pas qu’entre eux, il y a aussi une différence de prix et d’avantages. Le meilleur se distinguera du lot et profitez des meilleures offres.

Le prêt automobile à la banque

Le banquier

Lorsque vous vous adressez à la banque pour un crédit automobile, choisissez la meilleure. Dans une banque, il y a le banquier. Il s’occupe généralement des clients. Dans le cas d’un crédit automobile, il s’occupe de l’emprunteur. Il peut aussi se mettre en contact avec le courtier de l’emprunteur. Vis-à-vis de celui-ci, il traite l’affaire avec lui. Il ne prend pas contact avec l’emprunteur en personne mais il négocie avec le courtier. Le banquier est une personne travaillant pour la banque. Il ne peut pas être banquier dans une banque et dans une autre. Pendant la demande d’un crédit automobile, il a le devoir d’informer l’emprunteur ou le courtier de tout ce qui concerne un crédit automobile. Il ne doit pas dissimuler des informations pour obtenir plus de bénéfice. Il doit suivre la politique de la maison. Le banquier en travaillant pour la banque doit aussi faire en sorte que l’emprunteur se sente en confiance. Il est là pour convaincre l’emprunteur de faire son emprunt chez eux. Normalement c’est une personne accueillante, souriante et serviable. Si vous avez un banquier insupportable, vous aurez un problème. Il doit être une personne sur qui on peut compter concernant le crédit automobile et non une personne qui vous colle un avis ou un procès sans vous avoir proposé une solution. Pendant le traitement du dossier, si vous avez un courtier, le banquier ne fait affaire qu’avec lui directement. Vous êtes représenté par le courtier. C’est pendant le remboursement que vous aurez affaire avec lui. Si vous êtes votre propre courtier, vous négociez directement avec votre banquier. C’est dans ce cas qu’il faut être ferme car vous serez seul face à votre prêteur.

Le prêt

Le prêt automobile à la banque est intéressant. On ne peut pas dire que c’est le meilleur sur le marché mais c’est mieux que chez certains de ses confrères prêteurs. La banque offre une sécurité et une rapidité pour votre crédit automobile. Le montant du crédit est instauré par la politique de la banque ainsi que le taux d’intérêt. La durée maximale est normalement de 5 ans mais pour les grosses voitures, elle peut être un peu plus. Le taux effectif global est fixé par rapport aux tarifs proposés par la banque et par rapport aux autres détails du crédit automobile. Toutes les banques n’ont pas les mêmes tarifs pour faire marcher la concurrence. Mais il n’y a pas une grande différence. Le prêt automobile offert par la banque peut financer une voiture ou une voiture avec une assurance. C’est un procédé de plus en plus courant car il attire beaucoup plus d’emprunteur. Cela arrange bien les emprunteurs et facilite la publicité. Si vous avez du mal à trouver une assurance et un crédit automobile, cherchez le crédit combiné de ces deux crédits. Rembourser deux crédits est moins avantageux qu’un crédit plus important. Comme tous les prêteurs, les banques sont nombreuses et sont en concurrence. Il faut faire des comparatifs avant de choisir. Les banques proposent un crédit automobile mais ne vendent pas d’automobile. Leur service concerne le crédit proprement dit.

Le crédit automobile pour une personne dans une situation précaire

Le problème

Il y a certaines personnes qui ont du mal à trouver un crédit automobile. On sait que les prêteurs font une analyse et une sélection bien précise des dossiers de demande de crédit automobile. Les personnes dans une situation professionnelle stable peuvent aussi voir leur dossier refusé. Les causes sont toujours financières. Il se peut que leur taux d’endettement soit supérieur à la normale. Mais il y a aussi les personnes dont le dossier est refusé à cause de leur situation professionnelle. Elles n’ont pas de travail fixe. Elles changent de travail pendant une période déterminée et ce à chaque fois. Le problème pour ces personnes c’est que les prêteurs ne veulent pas prendre le risque de leur accorder un prêt. Surtout si la durée du travail n’a jamais dépassé la durée du remboursement du crédit. Pour les prêteurs, la base du crédit à part la situation financière stable est la probabilité de se faire rembourser. Avec les personnes dans une situation professionnelle précaire, cette probabilité est très mince. Si c’était pour une poignée de personne, cela aurait été différent, mais il y a un nombre extraordinaire des personnes dans ce cas. Leur travail est déterminé dans le temps, et souvent sans préavis. Elles peuvent perdre leur emploi du jour au lendemain. Et à part les charges quotidiennes, elles doivent aussi se charger de leur mensualité. La valeur des mensualités peut atteindre un tiers du revenu de l’emprunteur. Alors, si la personne ne travaille pas, c’est un gros problème. Les assureurs ont aussi les mêmes avis que les prêteurs. Normalement, une personne doit avoir une assurance perte emploi avant de faire un crédit automobile. C’est la garantie que même si l’emprunteur ne travaille pas, l’assurance paiera. La probabilité qu’une personne avec un contrat déterminé perde son emploi est très élevée, alors l’assurance ne peut pas s’aventurer dans cette promesse.

Les personnes dites dans une situation précaire

Ces personnes ont un grand problème face au crédit automobile. Le montant du crédit est assez important. La précarité touche beaucoup de personnes comme les intérims. Ils travaillent comme tout le monde mais leur contrat s’arrête après quelque temps. Ils peuvent trouver tout de suite un travail mais peuvent aussi galérer pendant un certain temps. S’ils contractent un crédit automobile et qu’ils perdent leur travail, l’assurance prendra la charge. Mais s’ils ne trouvent pas de travail durant un bon moment, l’assurance aura épuisé son stock de paiement. Il y a aussi les CDD. Ils sont considérés appartenir dans les mêmes situations que les intérims. C’est pour cela qu’ils ont du mal à trouver un crédit automobile. Ce sont des situations très délicates pour les assureurs et les prêteurs. À part cela, les personnes en chômage et les rmistes ses trouvent dans les mêmes situations. Il y a une différence entre ces deux groupes mais les prêteurs les classent dans une colonne. La solution est minime, il y a des prêteurs qui accordent un crédit automobile mais avec des conditions drastiques sur la durée du travail effectuée. Ces prêteurs sont rares.

Le prêt automobile étudiant

La responsabilité de l’étudiant

La signature d’un contrat implique une responsabilité de la part des signataires. Le prêteur s’engage à donner la somme prêtée et l’emprunteur celui de rembourser. Mais avant tout, l’emprunteur c’est-à-dire l’étudiant doit promettre quelques détails. Tout d’abord, il doit être un vrai étudiant qui suit des cours. Si c’est un jeune qui n’étudie plus, il n’est pas considéré comme un étudiant mais un jeune simplement. Le crédit automobile jeune n’est pas celui d’un étudiant. Il y a une nuance. Ensuite, l’étudiant ici veut dire une personne qui étudie dans une université. Il doit aussi avoir au moins 21 ans. Ce ne sont pas les prêteurs qui limitent l’âge mais la loi. Légalement, l’âge minimal pour signer un contrat est de 21. Pendant ses études, l’étudiant n’a aucune responsabilité vis-à-vis de son contrat s’il a choisi la franchise totale. La franchise totale est le non-paiement de la dette pendant les études. Il commence seulement après les études c’est-à-dire, quand l’étudiant entrera dans le milieu professionnel. Si par contre l’étudiant a choisi la franchise partielle, sa responsabilité est de payer les mensualités. Les mensualités à payer sont strictement la valeur mensuelle des intérêts du crédit. C’est seulement après les études que la grande partie du crédit va être payée. Dans ce cas, l’étudiant qui devient un travailleur doit impérativement remplir son contrat. Il doit payer sa dette suivant les termes de son contrat de crédit automobile. Si par malheur, la voiture en tient jusqu’à la fin de ses études, l’étudiant payera quand même son crédit car la voiture est déjà acquise. Il faut faire attention de garder la voiture intacte pour ne pas se trouver avec un crédit à payer pour une voiture qui ne roule plus. Une personne de 21 ans est un adulte donc, s’il y a un problème concernant le remboursement, les sanctions seront les mêmes que pour les travailleurs.

La responsabilité de la caution

La caution ne signe pas le contrat de crédit automobile de l’étudiant mais elle a sa part de responsabilité. Pendant les études, la caution ne prend pas part car il y a la franchise. C’est après les études qu’elle se prépare à entrer en action. Tous les étudiants ne trouvent pas toujours un travail après les études. Il y a ceux qui galèrent pendant quelque temps voire même une année avant de trouver un emploi. Dans ce cas, la caution prend le remboursement en mains. Le contrat est clair et l’étudiant ne pourra s’en défaire. Selon le contrat, le commencement du remboursement doit se faire. Si l’étudiant n’a pas encore les moyens, c’est la caution qui s’en chargera. Elle a une grande responsabilité par rapport au contrat. Mais si l’étudiant trouve un travail qui supporte bien les mensualités, la caution ne fera rien. Elle est employée dans les pires moments. C’est comme l’assurance perte d’emploi des travailleurs. Le remboursement d’un crédit automobile peut durer jusqu’à 5 ans. Donc, il est difficile de prévoir les situations qui peuvent se présenter, les mauvaises comme les bonnes, pour ces 5 années à venir.

Faire la demande pour un prêt automobile d’occasion

Le contrat de prêt

Une voiture d’occasion est une voiture qui a déjà servi. Si elle a au moins 10 ans, elle est classée parmi les voitures de collection. Le contrat de prêt selon le prêteur peut être un contrat pour les voitures d’occasion de moins de 10 ans et de plus de 10 ans. Pour les moins de 10 ans, le contrat de crédit est classique. Il y a le montant à emprunter, les garanties de la voiture et le remboursement. C’est la démarche habituelle. La différence c’est que la voiture est d’occasion. La loi veut que les voitures d’occasion soient munies de garantie du constructeur comme les voitures neuves pour éviter les problèmes de vente de voitures bonne pour la casse. Pour les voitures de plus de 10 ans, il y a des prêteurs qui se spécialisent dans ce domaine. Ce sont les voitures de collection. Elles sont premièrement rares, elles coûtent cher et l’entretien est aussi coûteux car les pièces sont rares. Pour ce crédit, le prêt personnel sera  le meilleur. Cherchez le prêteur qui propose des avantages pour la voiture de collection. Vous aurez besoin d’un financement pour acheter la voiture, pour la carte de grise de collection pour les voitures de plus de 25 ans, l’assurance voiture de collection. Tous ces petits détails sont très chers. Tout ce qui se rapporte à une voiture de collection est chère, c’est pour cela que le prêt personnel est le mieux.

Où adresser la demande ?

Pour obtenir ce prêt, vous pouvez vous adresser chez tous les prêteurs qui proposent le prêt personnel ou chez les prêteurs qui se spécialisent dans les voitures d’occasion et de collection. Chez les banques, le crédit pour une voiture d’occasion est comme celui des voitures neuves. Il n’y a pas de différence sur le dossier à fournir, le taux d’intérêt, la durée de remboursement, le plan de remboursement. Il suffit seulement de mentionner que la voiture est une occasion. Chez les courtiers qui font un prêt, le crédit automobile est concurrentiel. Vous pouvez même trouver un crédit adaptable à une voiture de collection car le mode de travail des courtiers est plus souple. Ils sont des professionnels du marché de crédit, donc ils sont au courant de la valeur d’une voiture de collection. Chez les prêteurs en ligne, vous pourrez trouver des propositions très intéressantes. Vous pouvez obtenir un crédit spécial pour une voiture spéciale. En ligne, les voitures de collection sont nombreuses et vous pouvez faire la demande d’un crédit spécialement pour une voiture. En plus, les avantages sont différents pour chaque voiture. Un prêteur qui est le plus adapté pour trouver une voiture de collection est le garage. Désormais, vous pouvez faire un emprunt chez eux surtout pour les voitures d’occasion et de collection. Quoi de plus naturel que de trouver une voiture rare chez un garage. N’oublions pas que les constructeurs peuvent aussi fournir ce crédit. Ils sont les premiers à détenir tous les millésimes des voitures. Le crédit sera peut-être plus difficile à obtenir et plus cher mais pour une voiture de collection, ça en vaut la peine.

Le crédit personnel pour financer sa voiture

Généralités sur le crédit personnel

Quand vous faites la demande d’un crédit pour acheter une voiture, le prêteur vous proposera au moins deux crédits : le crédit automobile et le crédit personnel. Le crédit personnel est différent du crédit automobile. La nature de l’achat n’est pas spécifiée, il doit seulement être un bien à la consommation. Vous avez plus de liberté dans les dépenses de votre crédit. Si vous voulez une voiture, le crédit personnel pourra financer la voiture que vous voulez ainsi que les accessoires. Vous pouvez avoir une assurance, s’occuper de la carte grise, faire des modifications sur la voiture, installer des accessoires comme un porte-bagage ou un siège bébé. Si vous êtes un fan des tunning, vous pouvez inclure les frais avec le crédit de votre voiture. La limite n’est pas citée pour un crédit personnel. En plus, ce crédit vous permet de rembourser pendant une période assez longue. Sa durée maximale est de 10 ans ce qui n’est pas le cas du crédit automobile. Son taux d’intérêt est aussi intéressant. Avec ce taux, vous pouvez écourter le remboursement avec des mensualités moins conséquentes que les autres crédits automobiles. Si vous avez plusieurs achats à faire et que vous ne voulez pas demander deux ou trois crédits, le crédit personnel vous aidera. Il sera en mesure de financer la voiture que vous voulez acheter.

L’étude du dossier

Comme tous les crédits automobiles, il faut d’abord que votre dossier soit étudié par les prêteurs. Les conditions à remplir sont importantes car faute de celles-ci, vous n’aurez pas votre crédit. Il faut que le taux de votre endettement soit inférieur au normal c’est-à-dire 33 %. Si votre revenu n’est pas au moins trois fois de plus de votre mensualité, vous aurez un mal à trouver un prêteur. Ce taux d’endettement n’est souvent pas respecté par certains prêteurs, c’est une des causes des surendettements des consommateurs. Le revenu mensuel est aussi vérifié. Il faut donc avoir une source de revenus stable. C’est le cas des travailleurs CDI ou des professions libérales et les retraités. Un revenu stable est la garantie pour le prêteur que dans les années à venir, le remboursement continuera. C’est une manière indiscrète mais nécessaire et même obligatoire. Viens ensuite la fouille financière. Le prêteur fouille dans votre passé financier. Toutes vos dépenses des trois derniers mois sont scrupuleusement étudiées. Elles révèlent votre comportement financier. Le prêteur donnera un jugement à partir de vos relevés bancaires. Il vous conseillera d’adopter tel ou tel crédit et telle mensualité. C’est pour la bonne marche du remboursement. Il faut aussi mettre la relation entre le montant demandé et les biens à acheter. Si vous achetez une voiture et des accessoires, le montant doit coller, au moins à quelques euros de différence. Mais non pas avec une différence de 10 000 euros. Cette corrélation est effectuée pour ne pas faire de dépense sans importance, et il y aura une preuve pour les achats. Tous ces détails sont utiles pour obtenir un prêt personnel pour acquérir une voiture et pourquoi pas ses accessoires.

La fin d’un contrat de crédit automobile

La fin normale

Votre contrat de crédit  prend fin quand la totalité de l’emprunt a été remboursée. Si vous avez un taux fixe, la fin sera à la dernière mensualité. Et si vous avez un taux variable, le contrat prend fin quand tout sera remboursé. C’est un cas normal. Il aboutit à la fin suivant la sureté de paiement de l’emprunteur. S’il ne manque jamais de payer, il n’y aura pas de problème. S’il y a un problème de remboursement mais que l’emprunteur arrive à rattraper, la fin sera aussi normale. En d’autres termes, s’il n’y a aucun accrochage et aucun litige pendant le déroulement du remboursement, le contrat prendra fin au moment du dernier remboursement. Si vous avez fait une pause de remboursement ou un réarrangement du plan de remboursement, et que votre durée est prolongée ou écourtée, c’est toujours une fin dans les normes car vous payez régulièrement les mensualités.

La fin anticipée

La fin anticipée peut venir des deux signataires. Si c’est le prêteur alors il y a surement un litige entre les deux. Le prêteur n’a pas le droit de rompre le contrat que dans quelques cas possibles. Ces cas sont mentionnés dans le contrat de crédit. Si la cause de la rupture du contrat est personnelle, elle ne prendra pas effet. Pour interrompre un contrat en cours, le prêteur doit se baser sur le contrat de crédit. Si l’emprunteur a au moins deux mois de retard de paiement, le cas est acceptable selon le contrat. Dans ce cas, le contrat est interrompu et c’est la mention elle-même qui définit les mesures à prendre. Si le prêteur constate que le bien acheté n’est pas celui mentionné dans le contrat, il peut dénoncer le contrat. C’est pour cela qu’il y a une vérification des biens acquis. Dans ce cas, l’emprunteur risque de payer la totalité de montant restant dû. Il peut être jugé s’il refuse le paiement. Le montant du crédit doit être respecté. S’il y a un dépassement pendant l’achat, le prêteur peut arrêter le contrat. Les pénalités ou les intérêts ou les indemnités sont fixés par le contrat de crédit et plafonnés par la loi. Les condamnations et les jugements sont fixés par le juge. La fin anticipée par l’emprunteur est défini suite à un remboursement anticipé. Il n’y a pas de litige ni de confrontation mais juste une accélération de paiement. Les conditions sont aussi détaillées par le contrat de crédit. La fin anticipée peut se faire à tout moment. Faire une anticipation revient à faire des économies. Pourtant la banque ne voit pas cela de cette façon car pour elle, c’est une perte. Pour la bonne marche du contrat, l’anticipation est inutile après la moitié de la durée de paiement ou la moitié du remboursement. On peut dire qu’après cette limite, l’anticipation coutera plus chère que la moitié déjà effectuer. Si vous avez contracté un crédit automobile affecté, la fin anticipée arrivera si les conditions de vente de la voiture ne sont pas celles promises par le vendeur. Dans ce cas, vous récupérez vos remboursements et le prêteur récupère son crédit.

Les autres formes de crédit automobile

Le crédit pack automobile

Les crédits automobiles connus sont le crédit affecté et le prêt personnel. Ces deux formes représentent un grand pourcentage sur le marché du crédit automobile. Mais il existe aussi d’autres formes. On peut dire que ce sont des crédits automobiles mais avec un petit plus. Normalement, un crédit automobile est une somme empruntée pour acheter une voiture et seulement une voiture. Pour le prêt personnel, le crédit servira à acheter une voiture et l’emprunteur est libre d’acheter autres produits à la consommation. Les autres crédits sont figés mais avec un plus. Il y a le crédit avec engagement de reprise. C’est un crédit automobile mais avec la mention obligatoire de reprise. Ce sont les concessionnaires et les vendeurs qui font du crédit qui offrent ce genre de solutions. Le contrat stipule donc qu’il y a un engagement de reprise. C’est-à-dire que le vendeur ou le concessionnaire s’engage à reprendre la voiture à la fin de sa durée de conduite. Le pack automobile est une autre forme de ces crédits automobiles. Il est de plus en plus adopté par les prêteurs pour mettre en confiance les emprunteurs. Le pack inclut le crédit automobile, son assurance et son entretien. Avec le crédit normal, l’emprunteur n’obtient que le crédit automobile, il doit trouver une assurance chez les assureurs et faire l’entretien de sa voiture avec ses moyens. Tous les moyens marketings sont bons pour attirer plus de clients. Les prêteurs font un partenariat avec les autres services automobiles comme les assureurs et les garages. Votre crédit couvrira ces trois détails et le prêteur s’occupe du contrat du côté de l’assureur et du garage. C’est un crédit très intéressant car vous aurez moins de dépenses et moins de dossier à fournir.

La location avec option d’achat

La location avec option d’achat est propre au concessionnaire. Il n’existe aucun prêteur qui le fait à part eux. C’est une nouvelle forme de location. Il n’est pas considéré comme un crédit si on se réfère à la loi. Mais pour les consommateurs, c’est un moyen d’obtenir une voiture sans payer cash. C’est pour cela qu’il est considéré comme un crédit par les consommateurs. L’option d’achat est facultative. Vous choisissez une voiture, et vous engagez votre location. Les voitures sont toutes neuves. Vous versez donc une location tous les mois, c’est comme les mensualités. La location de l’automobile est moins importante que la mensualité d’un crédit automobile classique. La voiture est à votre disposition pendant la durée de garantie du constructeur. À la fin de la durée, vous pouvez changer de voiture chez le même concessionnaire ou acheter la voiture que vous avez louée. Vous ne choisissez qu’au dernier moment. Le hic dans ce genre de contrat c’est que si vous achetez la voiture, le dernier paiement est très cher car il couvrira presque la totalité du prix de la voiture. De plus, Il y a aussi une limitation de kilométrages qu’il ne faut pas dépasser. Cela dépend de ce qui est convenu dans le contrat. L’avantage si vous ne faites que louer, vous conduisez toujours une voiture neuve.