Choisir un courtier pour le crédit automobile ou non ?

Les points positifs

C’est une question qui se pose souvent. Le courtier est-il vraiment utile ou c’est pour les désespérés et pour les riches ? C’est pour ni l’un ni l’autre. Si vous cherchez un crédit automobile, vous pouvez faire appel à un courtier. C’est un professionnel qui connaît le terrain. Il connaît le marché du crédit bancaire et il est en contact avec un certain nombre de prêteurs. Vous avez beaucoup d’avantages en travaillant avec lui. Tout repose sur le courtier, vous n’êtes que le décisionnaire. Il analyse votre situation et cherche un emprunteur qui fera votre bonheur. Avec lui, vous êtes sûr de trouver les meilleures garanties. Il a déjà ce qu’on appelle un portefeuille, ce sont ses contacts. C’est l’ensemble des banques et des autres prêteurs qui travaillent avec lui. Il connaît le tarif et le fonctionnement de chacun d’eux. Il vous proposera et c’est à vous de choisir. Le courtier fera tout à votre place même les papiers administratifs.  C’est lui qui fera la course à votre place. Il est déjà connu sur le marché alors la démarche pour obtenir certains documents sera facile. Pendant la négociation, le courtier saura comment présenter votre dossier. Il sait jusqu’où il peut forcer la banque pour obtenir les avantages. Le courtier s’y connaît aussi aux termes juridiques, il vous conseillera et vous expliquera ce que votre futur contrat veut dire. Avec tout cela, il ne vous reste qu’à choisir votre prêteur, à demander des remises et des avantages et de signer le contrat.

Les points négatifs

Un courtier ne présente pas que des avantages surtout si vous tombez sur le mauvais. Pour l’éviter, fiez-vous aux réputations. Un courtier qui a une bonne réputation mérite d’être engagé. Si vous tombez sur le courtier pas très professionnel, vous aurez plus de problèmes. Premièrement, vous pourrez être arnaqués. C’est une situation qui existe même s’il y a déjà des mesures qui sont prises. Si le courtier n’a pas le sens du professionnalisme, vous aurez un crédit plus lourd. Si le courtier négocie mal votre contrat, c’est vous qui allez en subir les conséquences. En résumé, si vous tombez sur une personne de mauvaise foi, vous aurez plus de problèmes que si vous étiez seul dans votre quête. Mais à part cela, le problème pour qu’un emprunteur refuse l’aide d’un courtier c’est la commission. C’est la première raison. Le courtier est rémunéré par une commission. La commission est à peu près à 10 % du montant du crédit. Alors si vous empruntez une somme conséquente, les 10 % le seront aussi. Les prêteurs ont déjà mis en place une facilité pour cela. Vous pouvez inclure la commission de votre courtier dans le crédit automobile. Mais dans ce cas, il entrera dans le calcul des mensualités. Que vous payez par vos propres moyens ou avec le crédit, la commission est toujours de la même valeur.  Mais le petit plus dans tout cela c’est que vous ne payez pas si vous ne signez pas de contrat. Et le paiement se fait après l’achat de la voiture.