Les situations qui créent un problème pour un prêt automobile

Situations professionnelles

Dans le monde des affaires, il y a toujours les personnes qui ont beaucoup de problèmes par rapport aux autres. Un prêt automobile demande une situation professionnelle stable. C’est un des détails qui compte pour obtenir un crédit automobile. Une situation professionnelle instable et qui vaut à un refus. Les personnes en chômage sont les premières. Dans ce cas, il n’y a pas de solution possible. Si vous n’avez pas de travail, les prêteurs ne vous donneront pas de crédit pour automobile car vous n’avez pas de ressources. Il y a ensuite les personnes du troisième âge. Tout d’abord, le risque de décès pris en compte plus que pour les autres personnes. Les prêteurs ne veulent pas prendre le risque de solder un prêt encore en cours. L’autre raison est médicale, il y a des personnes qui sont déjà très âgées et donc les prêteurs dissuadent le prêt pour une automobile en rapport avec la conduite. Ensuite, il y a le CDD, qui est une situation professionnelle assez compliquée. Une personne en CDD travaille comme les autres mais le contrat de travail est déterminé. À un moment donné, la personne arrêtera de travailler selon son contrat. Alors qu’un crédit automobile dure de 1 an à 5 ans, si le contrat s’arrête entre temps, il y aura un problème. Les intérims ont aussi ce même cas. Même s’il gagne bien sa vie, le doute de perdre le travail flotte toujours dans l’air. Et quand il y a un doute palpable, les prêteurs s’abstiennent de prendre le risque.

Situations financières

Les prêteurs vérifient aussi la situation financière des emprunteurs avant de décider s’ils donnent le financement ou non. Et là encore il faut leur plaire. Une personne surendettée par exemple aura une difficulté à trouver un crédit pour sa voiture. La situation financière de ces personnes est en dégradation. Il se peut que ce soient des personnes avec une situation professionnelle stable mais c’est la gestion de leur budget qui a un trou. Une personne est dite surendettée quand elle n’arrive plus à rembourser ses dettes. Dans la plupart des cas, ces personnes remboursent au moins 2 dettes. C’est pour éviter cette situation que la loi a instauré le taux de 33 % sur l’endettement. Le résultat affirme qu’au-delà de ce chiffre, une personne aura une difficulté à rembourser ses dettes. Les interdits bancaires font aussi partie de ce lot. Leur nom exprime déjà un refus vis-à-vis des prêteurs. Si vous avez un travail, avant de faire la demande d’un crédit automobile, vérifiez bien votre situation financière. Si vous n’êtes pas surendettés, ni un interdit bancaire, vous avez beaucoup de chance d’obtenir un crédit. Mais il faut que votre budget tienne le coup. Le problème dans cette situation c’est que vous ne pouvez pas mentir car ce sont les chiffres qui parlent. Vous n’avez pas besoin de donner des explications verbales. Les prêteurs ne feront que consulter toutes vos transactions et vos dettes en cours pour dire si vous pourrez rembourser ou non. Alors faites une bonne planification avant de vous lancer.